DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Remous sur la City : la livre chute

euronews_icons_loading
Remous sur la City : la livre chute
Taille du texte Aa Aa

Les marchés ont réagi avec fébrilité à l'annonce de la suspension du Parlement britannique pour plus d'un mois.

La décision du Premier ministre Boris Johnson conforte l'hypothèse d'un Brexit sans accord et la livre sterling a perdu jusqu'à 1 % face à l'euro et au dollar.

Selon l'analyste Michael Baker, il s'agit d'un recul relativement mesuré.

Michael Baker, analyste financier chez ETX Capital : "La réaction de ce matin n'était pas si importante que cela, c'était plutôt une réaction spontanée : les dés sont jetés et le no deal a 45 % de chances d'avoir lieu. Maintenant que l'Union européenne peut voir qu'aucun accord n'est sur la table et qu'il s'agit d'une menace réelle, il est possible qu'elle parvienne à une sorte d'accord pour y faire face."

Michael Baker estime que le Premier ministre pourrait maintenant faire face à motion de censure : si Boris Johnson remportait le vote de confiance, sa légitimité serait renforcée et alors qu'une défaite obligerait à organiser des élections anticipées et à différer le divorce avec Bruxelles.