Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.
DERNIERE MINUTE

Kamaishi, la ville du Japon qui revit grâce au rugby

Kamaishi, la ville du Japon qui revit grâce au rugby
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

La rencontre entre les Fidji et l'Uruguay de ce mercredi 25 septembre, peut sembler n'être qu'un match de la Coupe du monde de rugby, mais pour les habitants de Kamaishi, où il aura lieu, c'est un événement très important.

La petite ville, passionnée de rugby, a été dévastée par un fort tremblement de terre et un tsunami ravageur qui ont frappé la côte nord-est du Japon le 11 mars 2011.

Plus de 1 000 personnes sont mortes ou portées disparues depuis. Laissant toute une communauté à genou, avec la lourde tâche de devoir tout reconstruire.

"Je nettoyais le poisson d'isada quand le tremblement de terre s'est produit. La jetée tremblait si fort que j'avais de la difficulté à me lever. Le capitaine a dit qu'un tsunami approchait et que je devais partir. Je me suis échappé en voiture jusqu'à la voie ferrée sur un terrain élevé. Je pensais que ce serait assez sûr, mais au bout d'un moment, l'eau est arrivée aussi près que l'arrière de ma voiture et je me suis enfui plus haut, là où se trouvait un dépanneur." témoigne Ko Inagawa pêcheur et habitant de la ville japonaise.

Au lendemain de la catastrophe, le club local est devenu une lueur d'espoir pour la ville, qui s'est rassemblée autour de l'équipe et a commencé à reconstruire.

Après l'attribution au Japon des droits d'accueillir la Coupe du Monde 2019, Kamaishi a été choisi comme site du tournoi.

Le stade commémoratif Kamaishi Recovery Memorial Stadium qui accueillera le match a été construit sur le site des écoles détruites par le tremblement de terre et le tsunami.