DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Créer différentes variétés de chicorée pour exploiter son potentiel médical

euronews_icons_loading
Créer différentes variétés de chicorée pour exploiter son potentiel médical
Taille du texte Aa Aa

La chicorée est surtout connue pour être un substitut au café, mais ses racines contiennent de nombreuses fibres essentielles à notre santé, appelées inuline. Au sein du projet CHIC, un groupe de scientifiques européens s'intéresse à cette plante aux multiples vertus, et tente d'en créer de nouvelles variétés, grâce à une légère modification de son ADN.

Dirk Bosch est biochimiste et est également le coordinateur du projet CHIC. Selon lui, la chicorée a un potentiel largement sous-exploité. « Ce qui est intéressant dans la chicorée, ce sont ses racines, car elles contiennent des fibres alimentaires. Ces fibres sont extraites, et on les utilise dans des yaourts, des barres. C’est très bon pour les intestins. »

« De légers changements dans le génome »

L'objectif du projet de recherche CHIC est donc de révéler toutes les vertus de cette plante, car aujourd'hui, seules les fibres alimentaires contenues dans les racines sont isolées et utilisées.

« Le problème de la chicorée, c’est que c’est très difficile à reproduire, c’est très dur de créer de nouvelle variétés et donc de nouveaux produits, ce qui est notre objectif, explique le scientifique néerlandais. Ce que nous souhaitons faire, c’est créer de nouvelles techniques de culture, faire de légers changements dans le génome de la chicorée pour faire de meilleurs produits, de meilleur médicaments et de la meilleure inuline. »

Comme l'indique Dirk Bosch, le but du projet CHIC n'est pas de rendre la chicorée plus résistante aux insectes et aux parasites. « Elle l’est déjà ! C’est aussi pour cette raison que nous avons choisi cette plante incroyable. Nous voulons faire des produits utiles aux consommateurs, et bénéfiques pour leur santé. »