DERNIERE MINUTE

L’UE élabore sa réponse face à l’offensive turque en Syrie

Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie de l'UE
Federica Mogherini, cheffe de la diplomatie de l'UE -
Tous droits réservés
EC - Audiovisual Service -
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

L'Union européenne a déjà condamné l'offensive turque en Syrie. Réunis ce lundi à Luxembourg, les ministres des Affaires étrangères de l’UE vont évoquer ensemble les moyens à leur disposition pour convaincre ou contraindre Ankara à mettre un terme aux combats. "Pour moi le point le plus important aujourd'hui est la rencontre avec l'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie. Nous discuterons avec lui sur la façon dont nous pouvons protéger le processus de paix avec cette nouvelle escalade militaire", insiste la cheffe de la diplomatie européenne Federica Mogherini.

Plusieurs options sont sur la table des Etats membres. Mais il faudra trouver une majorité pour donner davantage de poids politique à la position de l'Union. "Stopper les opérations turques sera difficile, ce n'est pas à l'Union européenne de le faire mais nous pouvons décider un embargo sur les armes", estime Alexander Schallenberg, ministre autrichien des Affaires étrangères. Son homologue néerlandais, Stef Blok, rappelle que "l'invasion d'un pays voisin est contraire au droit international".

Les 28 estiment que l'opération turque menace plus encore la stabilité de la région et risque d'exacerber la souffrance des populations provoquant aussi de nombreux déplacements.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.