DERNIERE MINUTE

Jean-Claude Juncker salue les eurodéputés

Jean-Claude Juncker salue les eurodéputés
Tous droits réservés
Francois Lenoir
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

"Pendant cinq ans, j'ai été fier d'être un petit rouage d'un grand projet qui est plus important que nous. Prenez soin de l’Europe et combattez de toutes vos forces les nationalismes stupides et bornés". C'est par ces mots que le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a salué les eurodéputés avant de quitter dans les prochaines semaines ses fonctions.

Au-delà de ces paroles, chaque parlementaire retiendra un héritage différent de ce mandat. Le co-président des Verts, Philippe Lamberts, souligne les accords de libre-échange signés avec le Canada, le Japon et le Mercosur. Des textes "qui nous le savons sont le moteur de la progression des inégalités et de l'empreinte carbone", insiste le Belge. Le farouche partisan du Brexit et ancien dirigeant du UKIP, Nigel Farage, voit en Jean-Claude Juncker la personne la plus "engagée à construire les Etats-Unis d'Europe et à se débarrasser des Etats nations".

D’autres pensent que l’avenir de Jean-Claude Juncker ne sera jamais loin des institutions. Le chrétien-démocrate, Antonio Tajani, estime que l’UE aura "besoin de son aide à l'avenir".

Brève de Bruxelles :

Avertissement budgétaire de l’UE

La Commission européenne lance un avertissement à plusieurs Etats membres. L'institution estime que la France, l'Italie, l'Espagne, le Portugal et la Belgique pourraient se retrouver en infraction des règles budgétaires. Dans un courrier envoyé mardi la Commission demande à ces différents gouvernements des précisions sur leur budget 2020, elle évoque en particulier des déficits structurels. Cette lettre intervient alors que l'institution demande dans le même temps aux Etats membres de réduire leur dette. D'autres pays comme l'Allemagne et les Pays-Bas sont priés de renforcer la consommation intérieure afin de stimuler l'économie.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.