DERNIERE MINUTE

Exposition : les liens entre Yves Saint Laurent et les soyeux lyonnais

Exposition : les liens entre Yves Saint Laurent et les soyeux lyonnais
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

Le Musée des tissus de Lyon rend hommage à l'un des grands couturiers du XXème siècle, Yves Saint Laurent.

Robes de soirée soyeuses

Entre croquis et robes de soirées, conçues des mains du maître français, cette exposition s'intéresse tout particulièrement à la collaboration entre Yves Saint Laurent et les prestigieuses maisons de soierie lyonnaises

"Dès l’origine, Saint Laurent va beaucoup commander aux fournisseurs lyonnais, explique Aurélie Samuel, co-curatrice de l'exposition. "Ce qui est très étonnant, c’est que lorsqu'il a 17 ou 18 ans, qu’il est dans sa chambre à Oran, et qu’il confectionne ses petites poupées, ses « paper dolls », il a déjà l’idée dans sa future maison de couture qu’il imagine, de commander des tissus aux Lyonnais. Comment il les connait ces tissus ? A Oran, il reçoit régulièrement par sa mère des magazines comme Vogue qui montrent les publicités des fournisseurs lyonnais."

Lyon, capitale mondiale de la soie

Réputé pour ses robes du soir, Yves Saint Laurent aimait les étoffes soyeuses et lumineuses. Il a trouvé à Lyon, haut lieu mondial du tissu et de la soie, les ressources précieuses à ses créations.

_"Lyon reste très importante pour la haute couture, _souligne Esclarmonde Monteil, directrice du Musée des tissus. "On dit Lyon, mais il faudrait étendre à tous les départements limitrophes dans lesquels sont les usines. C’est la deuxième région au monde pour le luxe et la haute couture en matière de textile."

Yves Saint Laurent, "les coulisses de la haute couture à Lyon", une exposition à découvrir jusqu'au 8 mars.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.