EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Frappe israélienne sur Gaza, visant un responsable du Jihad islamique

Frappe israélienne sur Gaza, visant un responsable du Jihad islamique
Tous droits réservés 
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Jihad islamique a répliqué par des tirs de roquettes.

PUBLICITÉ

C'est ce que l'armée israélienne appelle une « frappe chirurgicale ». Peu avant l'aube ce mardi, elle a bombardé le domicile d'un dirigeant du bras armé du Jihad islamique, un groupe islamiste palestinien, dans la ville de Gaza. Le commandant Baha Abou Al-Ata et sa femme sont morts dans l'attaque, le Jihad islamique l'a confirmé peu après et n'a pas tardé à répliquer par des tirs de roquettes.

Conséquence : de nombreuses villes israéliennes comme Ashkelon mais aussi Tel Aviv ont activé les sirènes d'alarme pour appeler la population à se mettre à l'abri.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré avoir autorisé cette opération, accusant Baha Abou Al-Ata d'être responsable d'attaques sur Israël et d'en préparer de nouvelles avec des drones et des combattants.

Une autre frappe visant cette fois un responsable politique du Jihad Islamique a été menée à Damas, la capitale syrienne, mais la mort de ce dernier n'a pas été confirmée.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Israël pose un ultimatum au Hamas pour la libération des otages

"C'est fini" : Benjamin Netanyahu appelle les combattants du Hamas à se rendre

Gaza : plus de 15 200 morts, dont 70% de femmes et d'enfants (Hamas)