DERNIERE MINUTE

Frappe israélienne sur Gaza, visant un responsable du Jihad islamique

Frappe israélienne sur Gaza, visant un responsable du Jihad islamique
Euronews logo
Taille du texte Aa Aa

C'est ce que l'armée israélienne appelle une « frappe chirurgicale ». Peu avant l'aube ce mardi, elle a bombardé le domicile d'un dirigeant du bras armé du Jihad islamique, un groupe islamiste palestinien, dans la ville de Gaza. Le commandant Baha Abou Al-Ata et sa femme sont morts dans l'attaque, le Jihad islamique l'a confirmé peu après et n'a pas tardé à répliquer par des tirs de roquettes.

Conséquence : de nombreuses villes israéliennes comme Ashkelon mais aussi Tel Aviv ont activé les sirènes d'alarme pour appeler la population à se mettre à l'abri.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré avoir autorisé cette opération, accusant Baha Abou Al-Ata d'être responsable d'attaques sur Israël et d'en préparer de nouvelles avec des drones et des combattants.

Une autre frappe visant cette fois un responsable politique du Jihad Islamique a été menée à Damas, la capitale syrienne, mais la mort de ce dernier n'a pas été confirmée.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.