DERNIERE MINUTE

no comment

Dix ans après, les Philippines commémorent un massacre visant des journalistes

Ce samedi 23 novembre, nombre d'activistes et de représentants des médias se sont réunis pour commémorer le dixième anniversaire d'un massacre dans lequel 58 personnes ont été tuées, dont 32 journalistes, dans le sud des Philippines.

Ce jour-là, tous accompagnent un politicien local en déplacement dans cette région, dans la province de Maguindanao, lorsqu'un groupe d'hommes armés les prend en embuscade - perpétrant alors ce qui restera l'une des attaques anti-médias les plus meurtrières de l'histoire de l'archipel. Leurs corps ont été retrouvés dans une fosse commune.

L'enquête visant les commanditaires supposés de ce massacre, les patriarches du clan Ampatuan - un clan local de Maguindanao - a traîné en longueur sur près de 10 ans au gré des appels, des témoins retrouvés morts, et des innombrables motions déposées.

Selon les avocats des familles des 58 victimes, on peut s'attendre à un verdict avant la fin de l'année 2019.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.