DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Automatisation dans l'industrie : comment former et produire plus vite ?

Automatisation dans l'industrie : comment former et produire plus vite ?
Taille du texte Aa Aa

Aujourd'hui, de nombreuses machines industrielles ont un niveau d'automatisation si élevé qu'il faut beaucoup de temps pour maîtriser totalement leur fonctionnement.

Porter un regard neuf sur la manière dont les ouvriers apprennent à s'en servir, c'était l'objectif du projet de recherche Factory2Fit soutenu par le programme européen Horizon 2020.

Besoin de formation

"À chaque fois que des clients achètent un nouvel équipement, il y a un besoin important de formation," fait remarquer Mariia Kreposna, développeuse de solutions logiciels chez Prima Power, une entreprise finlandaise du secteur des métaux qui utilise déjà les outils élaborés dans le cadre du projet.

"Une formation est délivrée à l'opérateur sur le fonctionnement du système, des différents éléments, sur la manipulation des appareils de sécurité, sur la programmation, etc." dit-elle.

"Donc la formation prend beaucoup de temps et il en faut encore plus pour que les opérateurs se familiarisent vraiment avec les systèmes et sachent les utiliser," indique-t-elle.

Gain de temps

Grâce aux outils développés dans le cadre de Factory2Fit comme la Plateforme de préformation, "la formation est faite grâce à des modèles 3D spécifiques, donc quand la machine est installée, elle ressemblera exactement à celle qu'ils auront vue sur leur ordinateur dans leur bureau et ils pourront aussi apprendre à faire fonctionner ses différents éléments et les appareils de sécurité," explique Mariia Kreposna.

"Donc, une fois la machine installée, il faudra moins de temps pour lancer la production et on pourra ainsi atteindre plus vite, les volumes de production désirés," insiste-t-il.

Configuration personnalisée

"Nous avons des clients-testeurs qui travaillent avec la Plateforme de préformation," précise la développeuse de solutions logiciels.

"L'une des choses qu'ils apprécient le plus, c'est de pouvoir adapter et configurer les systèmes dans les modèles 3D qui représentent exactement la même chose que ce qui sera installé," déclare-t-elle enfin.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.