DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE négocie la neutralité carbone

L’UE négocie la neutralité carbone
Taille du texte Aa Aa

La journée semble normale dans le quartier européen de Bruxelles. Pourtant sur la façade du bâtiment du Conseil, l'institution qui représente les Etats membres, des militants de Greenpeace s'activent pour dérouler une banderole. Il s'agit d'interpeler les chefs d'Etat et de gouvernement de l'UE, avant le sommet, sur l'urgence climatique. Un peu plus loin une autre ONG appelle les dirigeants à soutenir le Pacte vert de la Commission européenne et son volet sur les océans.

Le rendez-vous de Charles Michel

C'est aussi le grand jour pour le nouveau président du Conseil européen, Charles Michel. Le Belge se veut à l’écoute de la société civile. "La neutralité carbone est objectif très important. C'est un signal fort pour l'avenir de l'Europe".

Toutefois la Hongrie, la Pologne et la République tchèque réclament des moyens supplémentaires pour cette transition. "Pour la République tchèque ce sera probablement plus de 30 à 40 milliards d'euros", prévient le Premier ministre tchèque Andrej Babis. Les débats s'annoncent intenses sur le Pacte vert et le futur budget européen.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.