DERNIERE MINUTE

Machu Picchu : le président péruvien veut planter un million d'arbres

Le Machu Picchu photographie 30 décembre 2014
Le Machu Picchu photographie 30 décembre 2014   -  
Tous droits réservés
Cris BOURONCLE / AFP
Taille du texte Aa Aa

Le président péruvien Martin Vizcarra a donné jeudi le coup d'envoi d'une campagne de plantation d'un million d'arbres sur le site archéologique du Machu Picchu afin de protéger la citadelle inca des glissements de terrain.

"Nous sommes ici pour lancer la plantation d'un million d'arbres dans la zone de protection du sanctuaire du Machu Picchu", a déclaré le président depuis le site archéologique, selon des images transmises par plusieurs chaînes locales.

Le site archéologique est entouré d'une zone tampon, où la faune et la flore sont protégées.

Selon le chef de l'Etat, l'objectif de planter un million d'arbres est "un engagement du gouvernement, de la région, de la municipalité et de tous les citoyens qui souhaitent protéger cette merveille du monde". "Ensemble, nous avons pris conscience de l'importance de prendre soin de l'environnement, de le préserver, de faire face au changement climatique", a-t-il ajouté.

Le sanctuaire inca, situé à 80 km au nord-ouest de Cusco, est menacée depuis des années par les glissements de terrain provoqués par les fortes pluies hivernales.

Prise de conscience écologique ou opération de communication ?

Le lancement de cette campagne intervient alors que le pays prévoit toujours la construction d'un aéroport international à proximité du Machu Picchu. Un projet décrié par les historiens, les archéologues et les habitants de la Vallée sacrée : s'il voit le jour, il devrait accentuer la pression touristique sur le site déjà saturé.

Certains redoutent aussi que le futur aéroport n'ait un impact considérable sur l'environnement.

Le Machu Picchu, "Vieille Montagne" en langue quechua

Découvert en 1911 par l'explorateur américain Hiram Bingham, le Machu Picchu est inscrit au Patrimoine mondial de l'humanité depuis 1983.

La citadelle, qui signifie "Vieille Montagne" en langue quechua, a été édifiée sous le règne de l'empereur Pachacutec (1438-1471). Elle est située au cœur d'une réserve naturelle de plus de 35 000 hectares.

Euronews n'est plus accessible sur Internet Explorer. Ce navigateur n'est plus supporté par son éditeur, Microsoft, et les dernières fonctionnalités techniques de notre site ne peuvent plus fonctionner correctement. Nous vous encourageons à utiliser un autre navigateur, tels que Edge, Google Chrome ou Mozilla Firefox.