DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

#Euroviews

euronews_icons_loading
#Euroviews
Tous droits réservés  DR
Taille du texte Aa Aa

Le bureau hongrois est revenu sur l'initiative de George Soros, présentée à Davos. Inquiet de la montée des nationalismes, le milliardaire américain a annoncé un milliard de dollars d'investissement dans l'éducation pour lutter contre les « dictateurs » et le changement climatique.

Évoquant le contexte politique aux Etats-Unis, en Chine, ou encore en Inde, il a dévoilé un projet de réseau universitaire mondial, voué à atteindre « des endroits en manque d'éducation de qualité et des populations négligées telles que « les réfugiés, les détenus, ou les populations déplacées ».

La rédaction russe fait le point sur le nouvel épisode de tensions qui sévit entre Sofia et Moscou. La Bulgarie vient de déclarer deux diplomates russes "persona non grata", accusés d'espionnage.

Il s'agit d'un haut responsable de l'ambassade de Russie, à Sofia et d'un membre de la représentation du commerce extérieur russe, qui ciblaient le processus électoral, mais aussi le secteur de l'énergie et la sécurité. Les poursuites ont été suspendues en raison de l'immunité diplomatique dont ils bénéficient, mais le gouvernement bulgare envisagerait de les expulser. Le Kremlin se réserve le droit de prendre des mesures réciproques.

Et du côté du service allemand, un mot d'économie avec la compagnie aérienne Condor, basée Outre-Rhin, qui passe aux mains de LOT.

L'entreprise Polonaise a annoncé le rachat de l'ex-filiale de Thomas Cook, l'agence britannique qui a fait faillite en septembre dernier. Condor a pu survivre grâce à un prêt d'urgence de 380 millions d'euros du gouvernement fédéral. Un prêt que LOT et le transporteur allemand se sont engagés à rembourser entièrement.