DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les vendeurs de pétrole américain paient pour écouler leur stock

euronews_icons_loading
Les vendeurs de pétrole américain paient pour écouler leur stock
Tous droits réservés  Eric Gay/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le cours du pétrole s’est effondré ce lundi comme jamais : le prix du baril coté à New York a chuté en dessous de zéro. En cause, naturellement : l’épidémie de coronavirus qui paralyse toutes les économies.

Pour tenter de soutenir les cours, le président américain Donald Trump a indiqué qu’il allait remplir un peu plus les réserves stratégiques. « Nous pensons mettre jusqu’à 75 millions de barils dans ces réserves stratégiques, ce qui les remplirait », a-t-il précisé.

Partout dans le monde, les stocks de pétrole ont été remplis ces dernières semaines, pour tenter d’amortir le choc.

Dans ce marché saturé, les investisseurs n’ont d’autres choix que de brader les prix.

Nous avons d’un côté un effondrement de la demande de pétrole. Les gens conduisent moins. Plus personne ne voyage. De l’autre côté, il y a toujours du pétrole produit mais qui n’est pas utilisé. Et ce pétrole, s'il n'est pas utilisé, il doit être stocké. Mais la capacité de stockage dans le monde n’est pas illimitée.
Jim Burkhard
Expert de l'industrie pétrolière, ISH Markit

Réduire la production

Au début du mois, les principaux pays producteurs ont convenu de réduire la production mondiale de l’ordre de 10%, pour enrayer un peu la chute des cours.

Mais de nombreux analystes estiment que cette réduction n’est pas suffisante face à la crise actuelle.

- avec agences -