DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
La monnaie libanaise s'effondre : la ville de Tripoli en deuil explose de colère

Des centaines de Libanais en colère ont participé aux funérailles d'un jeune homme tué dans des émeutes dans la nuit à Tripoli, dans le nord de la ville.

Les affrontements avaient été déclenchés par l'effondrement de la monnaie nationale libanaise qui a fait monter en flèche les prix des denrées alimentaires.

Alors que les funérailles commençaient dans l'après-midi, dans une rue voisine bordée de banques, des dizaines de manifestants ont lancé des cocktails Molotov, déclenchant des incendies dans au moins deux banques.

Les troupes se sont rapidement déployées dans la région pour tenter d'empêcher de nouvelles émeutes.

La violence à Tripoli, deuxième ville du Liban avec un taux de chômage et une pauvreté en hausse, a éclaté pour la première fois tard dans la journée de lundi et a duré bien après minuit, alors que des manifestants en colère ont lancé des bombes incendiaires sur plusieurs banques et ont causé des dégâts importants.

Des manifestations ont également éclaté ailleurs au Liban, faisant de nombreux blessés et plus d'une douzaine de personnes détenues, selon l'armée libanaise.

La colère du public s'est accrue contre les banques au Liban après qu'elles ont imposé des contrôles de capitaux sur les comptes des gens.

Au cours du week-end, la livre libanaise a atteint un niveau record, avec 4 000 livres pour un dollar sur le marché noir alors que le prix officiel est resté à 1 507 livres.