EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Bilans européens du coronavirus : attention aux comparaisons

Bilans européens du coronavirus : attention aux comparaisons
Tous droits réservés Euronews
Tous droits réservés Euronews
Par Euronews
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le Royaume-Uni, avec plus de 32 000 morts, passe devant l'Italie en nombre de décès dus au Covid-19. Mais les données officielles sont-elles fiables, et surtout, sont-elles comparables entre pays ?

PUBLICITÉ

Le Royaume-Uni, avec plus de 32 000 morts, passe devant l'Italie en nombre de décès dus au Covid-19.

Mais les données officielles sont-elles fiables, et surtout, sont-elles comparables entre pays ? Londres n'y croit pas.

Dominic Raab, secrétaire d'Etat britannique aux Affaires Etrangères : "Il existe différentes façons de compter les décès, comme nous le savons. Nous avons eu ce débat dans ce pays. Nous publions maintenant des données qui incluent tous les décès dans tous les contextes, et tous les pays ne le font pas. Je ne suis donc pas sûr que le la comparaison internationale fonctionne, à moins que vous sachiez de manière fiable que tous les pays mesurent de la même manière. Et cela dépend aussi de la façon, franchement, avec laquelle les pays parviennent à recueillir leurs statistiques."

En Espagne, l'état d'urgence prend fin ce samedi et le Premier ministre Pedro Sanchez s'est adressé au Sénat, cherchant un soutien pour le faire prolonger de deux semaines.

Mais au sein de l'opposition, le Parti populaire hésite à soutenir ce plan. L'Espagne compte plus de 25 000 morts mais la courbe de la maladie s'est stabilisée.

En Allemagne, alors que les musées et les magasins commencent à ouvrir leurs portes dans certains États, les responsables médicaux préviennent qu'il y aurait une deuxième vague d'infections au coronavirus.

Prof. Lothar Wieler, président de l'Institut Robert Koch : "Il s'agit d'une pandémie, et dans une pandémie, ce virus causera des contaminations jusqu'à ce que 60 ou 70% de la population soient infectée. C'est pourquoi nous savons qu'il y aura presque certainement une deuxième vague. La majorité des scientifiques en sont certains, et beaucoup pensent également qu'il y aura une troisième vague."

Le nombre de décès dans le monde est désormais supérieur à 255 000

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En pleine crise du coronavirus la Commission européenne prévoit en 2020 une récession de 7,5%

Météo extrême en Europe : des records de chaleur et des tempêtes violentes

Pays-Bas : des candidats aux élections européennes s'expriment sur l'Ukraine