DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Les soignants de l'hôpital public ne comptent pas se faire oublier

"Déconfiner sa colère" : c'était l'un des mots d'ordre de dizaines de personnels médicaux à Toulouse et dans d'autres villes de France ce lundi. Médecins, soignants, techniciens de l'hôpital sont sortis dans la rue pour rappeler que leurs revendications d'avant le coronavirus étaient plus que jamais d'actualité.

Manque de moyens, pénurie de masques : les regards et les banderoles sont tournés vers Emmanuel Macron.

"Les masques ont manqué dès la première semaine, on gardait le même pendant 8 heures, raconte Valérie Palao, une infirmière du service de traumatologie. Et comme on n'avait pas de sur-blouse on avait peur de tout contaminer, c'est la solidarité entre collègues qui nous a fait tenir".