PUBLICITÉ

Russie : les rebelles du "far Est"

Russie : les rebelles du "far Est"
Tous droits réservés AP Photo/Igor Volkov
Tous droits réservés AP Photo/Igor Volkov
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'arrestation de Sergeï Fourgal, gouverneur de la région de Khabarovsk dans l'extrême-Orient russe, a déclenché, depuis trois semaines, un mouvement d'opposition au pouvoir central.

PUBLICITÉ

Ils étaient encore plusieurs milliers ce samedi à défier la pluie et les forces de police. A plus de 6000 km de Moscou, à la frontière chinoise, les habitants de Khabarovsk manifestent depuis trois semaines contre l'arrestation de leur gouverneur. 

Sergeï Fourgal a été élu en 2018 face au candidat de Russie unie, le parti de Vladimir Poutine. Réputé proche du peuple, revenant sur les dépenses somptuaires de son prédécesseur, pour les habitants, Fourgal gênait en hauts lieux.

"Ils nous enlèvent notre choix. On a ouvert une sorte de parenthèse démocratique suite à l'élection de Fourgal, mais ils l'ont refermée. C'est pourquoi nous manifestons. Et ce n'est pas seulement pour nous, mais pour toute la Russie car tout le pays est dans une situation identique", explique un manifestant.

Sergeï Fourgal a été arrêté le 9 juillet dernier. La justice russe l'accuse d'avoir pris part à plusieurs assassinats entre 2004 et 2005. Des accusations qu'il rejette. Les manifestants demandent à minima qu'il soit jugé dans leur ville, loin de Moscou. Le bras de fer avec le pouvoir central ne fait peut être que commencer.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Purges dans l'armée russe continuent, le chef d'état-major adjoint détenu

Russie : Vladimir Poutine reconduit Mikhaïl Michoustine au poste de Premier ministre

La Russie célèbre le 79e anniversaire de sa victoire sur l'Allemagne nazie