DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : l'Europe craint l'arrivée d'une deuxième vague épidémique

euronews_icons_loading
Covid-19 : l'Europe craint l'arrivée d'une deuxième vague épidémique
Tous droits réservés  Kamil Zihnioglu/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Alors que l'Europe fait face à un regain de l'épidémie de coronavirus, l'Espagne comptabilise près de 5 000 nouvelles infections quotidiennes, plus que la France, le Royaume-Uni, l’Allemagne et l’Italie réunis.

À Saragosse, dans la région espagnole d'Aragon, l'installation d'un hôpital de campagne ravive les souvenirs du printemps dernier, alors que le Covid-19 était en plein essor sur le Vieux continent.

D'après les autorités sanitaires espagnoles, l'arrivée d'une deuxième vague est possible dans le pays.

Hausse des contaminations en Allemagne et en Grèce

Alors que l'Allemagne recommandait à ses ressortissants d'éviter les voyages non essentiels dans certaines parties de l'Espagne, elle a enregistré une augmentation du nombre de nouveaux cas quotdiens, 1 200, le chiffre le plus élevé depuis trois mois. Berlin explique cette hausse en partie par le retour des vacances.

Pour sa part, la Grèce a enregistré son plus grand nombre de nouvelles infections quotidiennes depuis le début de la pandémie - plus de 260. La tendance a été à la hausse au cours du mois d'aout. Les autorités imputent la flambée des infections au non-respect des règles de distanciation sociale dans les restaurants, les bars et les rassemblements publics.

Nouvelle méthode de comptage au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni, une nouvelle méthode de comptage fait diminuer le chiffres des morts causées par le Covid-19. Désormais, les autorités ne prennent en compte que les décès survenus dans les 28 jours suivant un test positif. Cette méthode offre un bilan inférieur de 5 300 morts par rapport au bilan précédent pour ce pays qui reste en tête des décès en Europe avec 41 329 tués, selon le nouveau comptage.