DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Cinq mois plus tard, le Festival de cinéma de Málaga ouvre ses portes

euronews_icons_loading
Cinq mois plus tard, le Festival de cinéma de Málaga ouvre ses portes
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

C'est le premier grand festival de cinéma à se tenir en Espagne, depuis le début de la crise sanitaire. Originellement prévu le 13 mars, le 23e Festival de Malaga a ouvert ses portes vendredi, pour 10 jours de culture et de cinéma.

Mais pour respecter les normes sanitaires, de nombreux événements rassemblant du public ont été annulés, parmi eux, la traditionnelle montée des marches sur le tapis rouge, remplacée par une séance photo.

"C'est vraiment étrange. Mais il faut le faire, nous devons nous montrer responsables. Je pense que c'est génial que certains festivals n'aient pas été annulés cette année, car ces événements encouragent vraiment le public à aller au cinéma", estime l'actrice Carolina Yuste.

"Il faut maintenir la vie culturelle et les festivals, avec tous les protocoles. Pour donner au cinéma le coup de pouce dont il a besoin aujourd'hui. Nous avons besoin qu'il soit un espace sûr. C'est un test, le succès de ce festival devrait en aider d'autres à reprendre vie", raconte Álvaro Cervantes, acteur et membre du jury.

Icíar Bollaín et Candela Peña ont inauguré le festival avec La boda de Rosa. Mais pour cette édition particulière le nombre de longs-métrages programmé à été réduit de 200 à 150. Dans les salles de projection, les mesures sanitaires ont aussi été renforcées, avec masque et gel désinfectant obligatoire.

Le succès de l’événement sera scruté de près, et déterminera l'avenir d'autres festivals européens, comme celui de Venise ou de Saint-Sébastien.