DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le festival du film de Londres s'adapte à la crise sanitaire

euronews_icons_loading
Le festival du film de Londres s'adapte à la crise sanitaire
Tous droits réservés  AP/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est un long-métrage de Steven Rodney McQueen qui ouvrira cette année le festival du film de Londres. "Mangrove" retrace l’histoire d'un groupe d’activistes noirs à Londres dans les années 1970.

Pour cette édition 2020, le festival prendra une forme inédite sans tapis rouge. L'immense majorité des projections se feront en ligne, mais également dans des cinémas répartis aux quatre coins du Royaume-Uni.

"Tous les cinéastes feront des introductions et des questions-réponses, mais ils les feront virtuellement. Dans tout le Royaume-Uni, tous les cinémas vont diffuser les introductions avec les films. Il y aura donc toujours un accès aux cinéastes" explique Tricia Tuttle, directrice du festival du film de Londres.

Ce format permet à un grand nombre de britanniques d'avoir accès aux films en compétition. "En tant que personne qui ne vit pas à Londres et qui n'a pas accès à beaucoup, de cinémas indépendants, pour voir de nouvelles œuvres et pour voir des œuvres qui parfois n'arrivent pas dans les cinémas locaux et régionaux, je pense que c'est vraiment une grande opportunité" explique Francis Lee, réalisateur du film "Ammonite", qui fermera le festival le 18 octobre.