DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La Scandinavie fait souffler un vent polaire sur le film noir

euronews_icons_loading
La Scandinavie fait souffler un vent polaire sur le film noir
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Depuis plus d'une décennie, les séries criminelles nordiques comme Millenium, The Bridge ou Wallander captivent les spectateurs et téléspectateurs du monde entier avec des histoires de détectives tourmentés, de meurtres élaborés et de sombres paysages scandinaves.

Une nouvelle vague de productions venus du Grand Nord européen correspond à cette étiquette "Nordic Noir", mais en lorgant aussi vers un genre très américain, le film d'horreur pour adolescents.

"Nous utilisons plus de couleurs et plus de saveurs dans tout, parce que dans le 'Nordic Noir', tout est très calme et lent, mélancolique même, mais nous avons gardé l'esprit, mais nous y avons ajouté quelques épices".
David Berron, réalisateur

_Cryptid _est une série d'horreur suédoise, sélectionnée au Festival de Cannes dans la catégorie "court métrage".

Dans une petite ville scandinave, une série d'événements horribles et inexplicables commencent à se dérouler au sein d'un lycée... On n'est pas loin de la série américaine Stranger Things, mais celle-ci est écrite par un belge et réalisé par un suédois...

"La première raison du succès du Scandi-noir c'est le talent des auteurs et des autrices. Ce que je remarque, c'est que ce sont des récits qui sont assez réalistes, très ancrés dans la société, donc ils ne sont pas du tout hors sol, et souvent très brutaux et violents, ce qui n'est pas du tout ce qu'on vit au quotidien en Scandinavie".
Sylvain Runberg, créateur de "Cryptid"

Cryptid ne manquera certainement pas d'attirer l'attention des producteurs américains, comme l'a déjà fait la série mondialement acclamée Wallander, qui vient d'être adaptée à nouveau pour une plateforme de streaming, en diffusion depuis septembre sous le nom Young Wallander...