DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Amérique centrale, la tempête Eta laisse des dizaines de morts dans son sillage

euronews_icons_loading
En Amérique centrale, la tempête Eta laisse des dizaines de morts dans son sillage
Tous droits réservés  Delmer Martinez/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L'ouragan a été rétrogradé en tempête tropicale mais il laisse dans son sillage des dizaines de morts et des milliers de sinistrés en Amérique centrale. Eta a provoqué de graves inondations, notamment au Honduras et au Panama, mais aussi des glissements de terrain meurtriers, en particulier au Guatemala, dans des villages indigènes devenus inaccessibles.

« Nous essayons encore d'atteindre le village de Queja, a expliqué le président guatémaltèque Alejandro Giammattei. Un glissement de terrain s'y est produit. On estime que 25 maisons, ce qui représente la moitié du village, ont été ensevelies et pas moins de 50 personnes se trouvaient dans ces maisons. »

Au Honduras, les pluies torrentielles ont été telles que des régions entières ont été submergées. Le pays a été placé en alerte rouge et l'armée a été mobilisée pour secourir les sinistrés, mais les autorités ne parviennent pas à faire face à l'urgence.

« Nous avons secouru mes frères et leurs familles depuis un balcon, dans un immeuble de trois étages, raconte un homme. Comment est-il possible que le gouvernement ne soit pas intervenu ? »

« Beaucoup de familles se trouvent sur les toits et demandent à être évacuées, explique cette représentante de l'ONG Care au Honduras, Maite Matheu. Le temps est compté et nous savons que le système national n'a pas les capacités. Il a demandé de l'aide mais la situation est inquiétante. »

Or Eta n'a sans doute pas fini de frapper. La tempête poursuit sa course et va gagner en puissance en parcourant la mer des Caraïbes. À présent, c'est le sud-est du Mexique, Cuba, la Jamaïque et la Floride qu'elle menace.