DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La victoire de Joe Biden "crée un levier positif pour l’UE"

Access to the comments Discussion
Par Efi Koutsokosta
euronews_icons_loading
La victoire de Joe Biden "crée un levier positif pour l’UE"
Tous droits réservés  Jean-Francois Badias/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne a longtemps retenu son souffle en attendant le verdict des urnes aux Etats-Unis. La victoire de Joe Biden sur Donald Trump est un soulagement pour une grande majorité des Etats membres. Désormais les 27 analysent ce résultat et cherchent à se projeter avec la prochaine équipe à Washington.

Pour évoquer ce scrutin et son impact sur l’UE, Euronews a interrogé l’eurodéputé et leader du Parti populaire européen au Parlement européen Manfred Weber.

Euronews :

Considérez-vous que la défaite de Donald Trump marque la défaite des tendances illibérales en Europe ou est-ce une analyse trop simpliste ?

Manfred Weber :

La façon dont Donald Trump fait de la politique a échoué. Les citoyens n’ont pas voté pour lui, il n’a pas obtenu la majorité. C’est assez rare que le président sortant ne soit par réélu aux Etats-Unis. C’est pourquoi le message est clair et de nombreux populistes en Europe ont perdu en quelque sorte leur héros, leur symbole, leur exemple.

L’impact immédiat par exemple est que les négociations en cours à Londres sur le Brexit se présentent sous un meilleur jour pour les Européens car Boris Johnson ne peut pas dire aux citoyens britanniques qu’il aura un accord commercial immédiatement avec les Américains. Personne n’y croira désormais. De plus, Joe Biden a toujours soutenu l’accord du Vendredi saint, renforçant la position irlandaise dans les discussions. Cela crée un levier positif pour l’UE dans les négociations avec nos amis britanniques.

Euronews :

A propos du commerce qu’est-ce qui peut évoluer dans le partenariat avec les Etats-Unis ? Etes-vous inquiet par cette stratégie : achetez américain ?

Manfred Weber:

Je dirais plutôt : acheter des produits européens car ils sont meilleurs que d’autres. Tout le monde devrait être fier de ce qu’il produit. Mais vous avez raison, le principe fondamental serait de rappeler nos convictions, notre idée que le commerce est positif pour tous.

Un point important de ce nouveau lien transatlantique devrait être un accord commercial amélioré. Nous devons relancer le débat d’un accord commercial entre l’Union et les Etats-Unis. Ensemble nous représentons presque 50% du Produit intérieur brut mondial, l’Europe et l’Amérique ensemble, et cela nous donne l’assurance que nous pouvons dessiner les décennies à venir de la société démocratique occidentale, faite de libertés, basée sur l’Etat de droit, que nous mettons en place pour le monde de demain, et ce ne sera pas avec la Chine sur cette question, c’est d’ailleurs avec l’idée majeure de pousser la Chine à s’engager dans une concurrence équitable.

Journaliste • Grégoire Lory