DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Biden nomme dix conseillers à la Maison Blanche, quels sont les pronostics pour son gouvernement ?

Archives : Joe Biden en réunion avec la communauté noire de Darby - Pennsylvanie -, le 17 juin 2020
Archives : Joe Biden en réunion avec la communauté noire de Darby - Pennsylvanie -, le 17 juin 2020   -   Tous droits réservés  Matt Slocum/AP
Taille du texte Aa Aa

Pendant que le président américain sortant, Donald Trump, tourne en rond et rugit comme un lion en cage, dans le Bureau ovale où il siège encore, le président élu, Joe Biden, trace sa route... Il ne doit pas perdre de temps pour constituer une équipe forte autour de lui et former un gouvernement assez solide pour résister aux tremblements qui secouent toujours un pays fracturé. Le Jour J de son entrée en fonctions arrivera vite, dès le 20 janvier prochain.

Leurs bureaux les attendent à la Maison Blanche

Au coeur du pouvoir, la mythique Maison Blanche, dont l'ancien vice-président connaît forcément beaucoup de secrets, il vient de nommer 9 hommes et femmes de confiance. Une totale parité est respectée après la première désignation qui a été annoncée la semaine dernière, celle du chevronné Ron Klain (photographié ci-dessous), choisi pour être son chef de cabinet.

Jacquelyn Martin/AP
Archives : Ron Klain à Washington, le 22 octobre 2014Jacquelyn Martin/AP

Ce dernier va avoir pour adjointe Jen O'Malley Dillon, qui a dirigé la campagne du candidat démocrate.

Les principaux conseillers vont être Steve Ricchetti, ex-directeur de cabinet de Joe Biden lorsqu'il était aux côtés du président Barack Obama, et Mike Donilon, un collaborateur de longue date.

Dana Remus, une ancienne professeure de droit qui a travaillé à la fondation Obama justement, va prendre la tête des services juridiques de la présidence.

Le nouveau président des Etats-Unis s'entoure également d'un influent élu démocrate de la communauté noire : Cedric Richmond, âgé de 47 ans, qui s'apprête à quitter la Chambre des représentants pour entrer à la Maison Blanche où il sera chargé des relations avec la société civile.

Et voici quelques pronostics d'observateurs de la politique américaine ou de médias pour le futur gouvernement Biden :

A la diplomatie

Susan Rice, une ancienne ambassadrice à l'ONU et ex-conseillère à la Sécurité nationale sous la présidence Obama, pourrait devenir secrétaire d'Etat. Mais le sénateur Chris Coons, un proche du président élu, est un candidat plus consensuel.

A la Défense

Michèle Flournoy, ancienne ministre déléguée à la Défense sous Barack Obama, a une longueur d'avance sur les candidats potentiels. Mais d'autres noms circulent, ceux de Tammy Duckworth, une sénatrice d'origine asiatique, ex-militaire qui a perdu ses deux jambes en Irak ; et de Jack Reed, membre de la commission des Forces armées.

A la Justice

Doug Jones, qui vient de perdre son poste de sénateur en Alabama, semble bien placé pour devenir l' "Attorney General" des Etats-Unis. Sally Yates, qui a déjà travaillé au ministère de la Justice, reste toutefois dans la course, ainsi que Tom Perez, un responsable du Parti démocrate.

Aux Finances

Lael Brainard, qui occupe un poste important à la Banque centrale américaine, est la mieux placée pour prendre en charge le Trésor. Cependant, Mellody Hobson, l'une des femmes noires les plus influentes de Wall Street, pourrait profiter du soutien des élus afro-américains qui aimeraient voir enfin une personne de couleur tenir les cordons de la bourse.