DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Autriche, les sports d'hiver malgré le confinement

Access to the comments Discussion
Par Johannes Pleschberger
euronews_icons_loading
En Autriche, les sports d'hiver malgré le confinement
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'Autriche a rouvert ses stations de ski malgré un confinement national - par chance pour le secteur du tourisme en montagne, les sports d'hiver ont été exclus des restrictions de mouvement.

L'Allemagne et l'Italie ont bien demandé à leurs voisins de garder leurs stations de ski fermées, mais plusieurs pays comme l'Autriche et la Suisse ont refusé. Des restrictions de déplacement restent en place, et ce sont surtout les locaux qui en profitent, comme ici à Goldeck.

Cette femme résume bien la situation : "Ceux qui ont peur devraient rester à la maison et les autres peuvent s'amuser."

Et ce week-end, beaucoup sont venus s'amuser. De nombreuses stations de ski autrichiennes ont atteint leurs limites d'accueil, les routes d'accès ont dû être fermées par la police. Les restaurants d'altitude sont en revanche restés fermés, et dans les remontées mécaniques les gestes-barrière doivent être strictement appliqués.

Marcus Kaller, directeur général, Goldeck Bergbahnen : "Vous comme moi, nous portons ces masques FFP2 - pour se protéger des aérosols qui pourraient évidemment s'accumuler dans une télécabine comme celle-ci, c'est pourquoi je suis extrêmement reconnaissant du fait que nos clients se conforment à cette règle, et je crois que de cette façon, le ski reste totalement inoffensif et sain, même dans des moments comme ceux-ci".

À l'exception des pistes de ski et des patinoires, l'espace public autrichien est aujourd'hui déserté. C'est le troisième confinement strict du pays : magasins, restaurants et écoles sont fermées. Le gouvernement autrichien a voulu offrir cette échappatoire au grand air, mais si la patinoire du lac Weissensee est pleine de monde, tout le monde ne pourra bien-sûr pas en profiter...

Ensuite, à la mi-janvier, un programme massif de tests à l'échelle nationale est prévue pour déterminer qui peut revenir dans les restaurants et bars et qui doit rester à la maison.