DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
A Paris, un "mémorial" pour les victimes de féminicides

"Honorons nos mortes, protégeons nos vivantes": une soixantaine de militantes ont dressé dimanche à Paris un "mémorial" pour les victimes de féminicides, en collant sur un mur les prénoms de 111 femmes tuées en 2020.

"En 2020, le patriarcat tue encore: 98 féminicides conjugaux, 11 travailleurs ou travailleuses du sexe et 2 personnes transgenres tuées", proclamait une autre inscription déployée en face de ce mémorial.

Selon la ministre déléguée à la Citoyenneté, Marlène Schiappa, la plateforme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes a enregistré une hausse de 60% des appels de victimes pendant le deuxième confinement par rapport à la normale, alors que cette hausse était de 40% pendant le premier confinement du printemps 2020.