DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vaccination contre le Covid-19 en France : où en est-on exactement ?

Une personne recevant une dose de vaccin contre le Covid-19 dans un centre de vaccination à Nice, dans le sud de la France, le 11 janvier 2021
Une personne recevant une dose de vaccin contre le Covid-19 dans un centre de vaccination à Nice, dans le sud de la France, le 11 janvier 2021   -   Tous droits réservés  VALERY HACHE/AFP
Taille du texte Aa Aa

Après de vives critiques sur la lenteur du démarrage de la campagne vaccinale, le ministère de la Santé avait annoncé lundi soir que plus de 138 000 personnes en France étaient vaccinées au 11 janvier.

Sur ce total, on compte 27 761 personnes âgées résidant en maisons de retraite (sur une cible d'environ un million de personnes), les autres étant des professionnels de santé, selon des chiffres communiqués mardi par le cabinet de la ministre.

Ce mardi également, les autorités sanitaires françaises ont rendu public les données concernant la vaccination région par région.

En regardant ces chiffres de plus près, il apparait que certaines régions, pourtant peuplées et touchées par l'épidémie sont en retard. Ainsi 6 726 personnes ont été vaccinées en Provence-Alpes-Côte d'Azur et 7 114 en Bourgogne-Franche-Comté, deux régions où des couvre-feux avancés à 18 heures sont en vigueur dans certains départements, attestant de la propagation importante du virus.

Avec 30 248, les vaccinations ont été les plus importantes dans la région la plus peuplée du pays, l' Île-de-France.

Le gouvernement espère atteindre les 400 000 personnes vaccinées contre le Covid-19 à la fin de la semaine, notamment dans les Ehpad où moins de 30 000 résidents ont reçu le vaccin, a indiqué mardi la ministre déléguée chargée de l'Autonomie, Brigitte Bourguignon.

En outre, la ville de Nancy a été la première à commencer dès ce mardi matin à vacciner contre le Covid-19 des personnes âgées de plus de 75 ans hors Ehpad, près d'une semaine avant le début de la campagne nationale, selon la mairie qui incite toutefois les personnes intéressées à attendre jusqu'à mercredi.