DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 en Chine : 1er mort et pire nombre de cas par jour depuis 10 mois, le doute s'installe

Access to the comments Discussion
Par Joël Chatreau
euronews_icons_loading
L'équipe de scientifiques de l'OMS à son arrivée à l'aéroport de Wuhan - centre de la Chine -, le 14 janvier 2021
L'équipe de scientifiques de l'OMS à son arrivée à l'aéroport de Wuhan - centre de la Chine -, le 14 janvier 2021   -   Tous droits réservés  Ng Han Guan/AP
Taille du texte Aa Aa

La Chine, premier pays mis à genoux par la pandémie de Covid-19, se vantait, à juste titre, de l'avoir réduite presque à néant... mais le coronavirus montre de nouveau son nez dans plusieurs provinces, et sa hargne revient : il a tué une personne, a annoncé le régime ce jeudi, une seule mais qui suffit à entamer la confiance des autorités sanitaires et à faire douter la population traumatisée par la première vague épidémique. Officiellement, c'est le premier décès enregistré depuis près de huit mois, soit mai 2020.

L'OMS enquête aux sources du mal

Par le fait du hasard, la nouvelle tombe au moment où une équipe scientifique internationale de l'Organisation mondiale de la santé est enfin arrivée sur place, et pas n'importe où, dans la ville désormais tristement célèbre de Wuhan, là où tout a commencé fin 2019. Les 10 experts de différentes nationalités ont pour mission de tenter de remonter le fil jusqu'à l'origine du fléau, mais partout dans le monde, on ne se fait guère d'illusions. Tout comme d'ailleurs la direction de l'OMS elle-même.

La quête des origines du nouveau coronavirus devrait durer cinq, voire six semaines ; elle a cependant démarré par une obligation qui paraît absurde, les scientifiques devant dans un premier temps rester confinés pendant quinze jours.

Pour l'un des membres de l'équipe, Fabian Leendertz, de l'institut allemand Robert Koch, il va falloir explorer "toutes les pistes", comme il l'a confié à l'Agence France-Presse, mais en se gardant bien de désigner un coupable.

Il s'agit de comprendre ce qui s'est passé pour réduire les risques à l'avenir (...) Mais il ne faut pas s'attendre à ce que l'équipe revienne avec des résultats concluants dès cette première visite
Fabian Leendertz
Expert de l'institut Robert Koch

Pire bilan de nouvelles infections par jour

La première mort de longue date, si symbolique, a été constatée dans la province du Hebei, ce qui inquiète forcément puisque cette immense région située au centre du pays entoure la capitale chinoise, Pékin, dans laquelle environ 80 nouvelles contaminations ont été recensées, en tout cas officiellement.

La préoccupation des autorités sanitaires et politiques est encore plus forte pour ce qui est du bilan quotidien des nouvelles contaminations : il se montait mercredi à 138, ce qui paraît bien peu vis-à-vis des chiffres affichés dans le monde entier, mais beaucoup trop pour la Chine car c'est le pire bilan par jour depuis mars l'an dernier.

Commentaire TV : Sandrine Delorme