DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
La démocratie expliquée aux petits Suisses

L'objectif vise à préparer les enfants dès leur plus jeune âge à participer à la célèbre démocratie directe suisse, qui prévoit des référendums sur un large éventail de questions tous les quelques mois.

"L'idée est que les enfants apprennent la démocratie", explique Olivier Delamadeleine, responsable du groupe Educalis qui gère les écoles maternelles.

"Nous pensons qu'il est important d'apprendre les bons réflexes dès le plus jeune âge".

En Suisse, ces efforts sont de plus en plus poussés, mais le projet Educalis se distingue par le très jeune âge de ses participants.

Une fois par semaine, environ 35 enfants de trois et quatre ans issus des trois écoles maternelles se réunissent au "village" du groupe, dans une zone boisée à la périphérie de la ville.

Certains des enfants jouent des rôles comme chef de village, infirmier ou policier, portant des uniformes faits maison.

Les journées dans le village se passent en plein air, quel que soit le temps, à l'occasion d'un référendum.

Les enfants ont récemment reçu par la poste une enveloppe contenant du matériel de vote identique à celui que les adultes reçoivent avant chaque vote populaire dans le pays.

Cette fois, les enfants ont été invités à décider comment ils préféreraient voter à l'avenir : en plaçant un X à côté des dessins illustrant le système actuel de vote à bulletin secret, ou par un vote à main levée. Résultat : 19 voix pour le vote à main levée et 17 pour la poursuite du vote à bulletin secret.

Le prochain vote, qui devrait avoir lieu dans quelques mois, portera sur un système de recyclage pour le village.

Après cela, les enfants pourraient être appelés à voter sur des questions telles que l'heure et la durée de la sieste et si les siestes devraient être obligatoires.