DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Clermont-Ferrand accueille le plus grand rendez-vous au monde du court métrage

euronews_icons_loading
Tim Redford, coordinateur international
Tim Redford, coordinateur international   -   Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

Le Festival du court métrage de Clermont-Ferrand est aujourd'hui le plus grand festival au monde consacré au court métrage. Sa 43ème édition vient d'ouvrir en ligne pour les spectateurs français, mais le Marché du film, lui, se déroule avec les acteurs du secteur du monde entier. Et les plateformes se mêlent au jeu...

En termes de public et de présence professionnelle, c'est le deuxième plus grand festival du film en France après Cannes. La dernière édition a enregistré plus de 170 000 entrées mais cette année, le festival est entièrement virtuel et sans public. La pandémie est bien sûr passée par là, et le caractère festif du festival, composante majeure de l'événement, manque cruellement aux organisateurs, mais l'association Sauve qui peut le court n'a pas cessé de visionner des milliers de films pour en sélectionner le meilleur (8188 films reçus, 153 sélectionnés), et les proposer au public, malgré tout, par écrans interposés. 212 films sont au total disponibles en ligne.

Mais derrière l'aspect artistique du Festival, il y a aussi un marché du film, vital pour l'industrie du cinéma. Tim Redford, responsable de la coordination internationale, était l'invité d'euronews.

"Nous recevons habituellement environ 4000 professionnels et nous avons développé un outil très fort, très puissant, où les gens vont pouvoir interagir, se connecter, regarder des films, acheter des films, chercher de futurs producteurs. C'est uniquement pour les professionnels de l'industrie du cinéma. Et ils peuvent se connecter à la plate-forme et regarder tous les films qui ont été soumis".
Tim Redford
Coordinateur international

Plus de 8000 films ont été envoyés pour une sélection finale de 153 films venus du monde entier. Arte propose sur sa chaîne Youtube d'en voir plusieurs gratuitement.

Aujourd'hui, le format court est considéré comme le vivier de tous les futurs talents, notamment pour les plateformes et les nouveaux acteurs du marché...

"Nous voyons maintenant de nombreuses plateformes qui arrivent sur ce marché. Mais ce qui a changé et ce qui est très intéressant, c'est qu'ils ne viennent pas seulement acheter un film qui a été produit et terminé pour le ramener à leur public. Ils viennent maintenant chercher des cinéastes talentueux pour développer un nouveau projet, pour produire une série dans leur propre langue pour leur propre public dans leur propre pays. Ainsi, Netflix, par exemple, vient et achète des talents ici à Clermont".
Tim Redford
Coordinateur international

Le Marché du Film est accessible depuis le monde entier sur inscription, mais, en raison de problèmes de droits, les films en sélection ne sont visibles du public que sur le territoire français. Reste à voir donc en ligne, le meilleur de que peut offrir le format court. La programmation est organisé avec de nombreuses sélection, accessible directement sur le site, et bien sûr une compétition officielle et un jury international, rassemblé pour l'occasion à Clermont-Ferrand pour visionner les films "in situ", et qui rendra son verdict le 6 février.