DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : situation "très préoccupante" en France dans 10 départements

euronews_icons_loading
Covid-19 : situation "très préoccupante" en France dans 10 départements
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Si les Français espéraient un début de retour à la normale avec l'arrivée prochaine du printemps, cela semble sacrément compromis. En France, la situation "se dégrade" et "est très préoccupante dans une dizaine de départements", selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, qui s'est exprimé sur le sujet ce mercredi. De nouvelles mesures pourraient donc être prises. Le Premier ministre Jean Castex prendra la parole en fin d'après-midi jeudi.

Après les Alpes-maritimes, la ville de Dunkerque (Nord) est déjà soumise à son tour à un confinement local pendant les weekends dès cette fin de semaine. Des mesures prises alors qu'"un habitant sur cent" tombe malade chaque semaine dans cette ville du nord de la France.

Les nombres des hospitalisations et des patients en réanimation étaient stables mercredi, à un niveau élevé, selon les données publiées par Santé publique France. 278 patients sont décédés mercredi (314 mardi), portant le nombre total de morts causées par l'épidémie en France à 85 321.

Assouplissement au Danemark et en Suisse

Le ciel s'éclaircit en revanche au Danemark. Après avoir rouvert les écoles primaires début février, le pays allège son semi-confinement instauré en décembre. Les commerces non essentiels de moins de 5 000 m2 situés hors des galeries marchandes vont pouvoir rouvrir, tout comme les collèges et lycées dans l'ouest du pays.

Assouplissement également en Suisse à partir du 1er mars. Magasins, musées, bibliothèques et installations sportives en extérieur vont pouvoir rouvrir. Et les rencontres extérieures avec une jauge maximale de 15 personnes seront autorisées. Si la situation évolue positivement, le sport en intérieur pourrait être autorisé à partir du 22 mars, et les terrasses des restaurants pourraient rouvrir.

En Espagne, l'état d'alerte sanitaire est prévu pour durer jusqu'au 9 mai. Une situation qui va donc continuer d'être difficile pour les petites et moyennes entreprises ainsi que pour les indépendants. Le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez leur a annoncé de nouvelles aides ce mercredi.

"11 milliards d'euros vont être distribués pour les aider à renforcer la solvabilité de leurs bilans, et afin qu'ils puissent reprendre leur activité, réaliser les investissements nécessaires et embaucher les travailleurs dont ils ont besoin pour amorcer la reprise", a-t-il déclaré ce mercredi.

La République tchèque va elle aussi renforcer les restrictions pour éviter la "catastrophe". Si les détails n'ont pas été dévoilés, elles devraient être aussi strictes qu'au mois de mars 2020. Et pour cause, la République Tchèque est le pays de l'Union européenne qui enregistre le plus grand nombre de cas de Covid-19 par million d'habitants.