DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Bénéfice record en 2020 pour le fabricant mondial de jouets Lego

Access to the comments Discussion
Par euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Bénéfice record en 2020 pour le fabricant mondial de jouets Lego
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Le danois Lego, l'un des principaux fabricants de jouets dans le monde, a dégagé un bénéfice record en 2020, année marquée par les confinements et le temps passé à la maison.

Le fabricant des célèbres briques plastiques, qui n'est pas coté en Bourse, a réalisé l'an passé un bénéfice net en hausse de 19 %, à 9,9 milliards de couronnes (1,3 milliard d'euros), le plus important jamais enregistré.

Le chiffre d'affaires a lui bondi de 13 %, à 43,7 milliards de couronnes, et le groupe indique avoir augmenté sa part de marché mondiale, malgré la pandémie de coronavirus qui a entraîné la fermeture temporaire des usines en Chine et au Mexique, causant une hausse des coûts de livraison.

Les ventes ont progressé partout dans le monde, notamment grâce à la hausse du commerce en ligne et le doublement des visites sur son site internet, ainsi que l'ouverture de 134 nouveaux magasins, dont 91 en Chine, où il entend élargir sa présence.

Malgré l'essor des ventes en ligne, le groupe basé à Billund dans l'ouest du Danemark prévoit d'ouvrir 120 magasins supplémentaires en 2021, dont 80 en Chine, indique-t-il.

Outre ses produits classiques, qui restent parmi les plus vendus, Lego mise sur le numérique et des expériences de jeu interactif avec des jouets connectés, mêlant ainsi construction et réalité augmentée. Lego souligne ainsi le succès de sa gamme "Super Mario" lancée en août.

Après une vaste restructuration en 2017, le groupe s'est lancé dans une cure de jouvence multimédia combinée à un virage vers le durable.

Avec ses briques quasi incassables et réutilisables à l'envi, Lego est synonyme de longévité mais promet désormais d'assurer l'essentiel de sa production avec des matériaux 100 % durables d'ici 2030.

En outre, le fabriquant de jouets mène un vaste plan pour atteindre la neutralité carbone dans ses opérations de fabrication d'ici 2022, en tournant notamment très progressivement la page des sachets en plastique, remplacés par du papier recyclable.

- Inditex en souffrance -

Le géant du vêtement espagnol Inditex est en souffrance face à la pandémie de Covid-19. Son bénéfice net s’est effondré de 70 % en 2020, à 1,1 milliard d'euros.

La pandémie a certes entraîné une augmentation de 77 % des ventes en ligne d'Inditex sur un an, mais la maison mère de marques telles que Zara et Massimo Dutti a parallèlement vu ses ventes en magasin chuter de 28 % ; conséquence de la fermeture de nombreuses boutiques du groupe en raison de la crise sanitaire.