DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le point sur l'actualité du Covid-19 en Europe

euronews_icons_loading
Le point sur l'actualité du Covid-19 en Europe
Tous droits réservés  Esteban Felix/Copyright 2021 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

C'est l'un des lieux emblématiques de Londres, l'abbaye de Westminster est depuis Guillaume le Conquérant l'endroit où les souverains britanniques se font couronner.

L'édifice est désormais un centre de vaccination alors qu'au Royaume-Uni près de 23 millions de personnes ont au moins reçu une dose du vaccin.

Si les Britanniques semblent satisfaits de leur campagne de vaccination, un autre programme ne fait lui pas l'unanimité : le volet "tester et tracer". Le gouvernement est accusé d'avoir mal utilisé une enveloppe de quelque 37 milliard de livres.

Grant Shapps, ministre britannique des Transports s'en défend : "9,1 millions de personnes ont été contactées. Il s'agit de personnes qui, autrement, erreraient dans la nature sans savoir qu'elles sont atteintes du coronavirus et le propageraient. Quelle que soit l'expérience du coronavirus que le Royaume-Uni a connu, bonne ou mauvaise, elle aurait été bien pire sans la politique du tester et tracer".

L'Italie utilise également des bâtiments emblématiques pour administrer le vaccin. A Rome, le centre de convention baptisé "The Cloud", "le nuage", est devenu le plus grand centre de vaccination du pays

"Voir le centre des congrès, que nous avons suivi depuis le début, et dont le chantier a duré de nombreuses années, transformé en centre de vaccination, cela me touche. Voir que ce bâtiment est utile, utile pour essayer de sortir de cette pandémie", témoigne Doriana Fuksas, co-architecte du bâtiment.

Et les confinements se poursuivent. Un an après que l'Organisation mondiale de la santé a officiellement classé le Covid-19 comme pandémie, Malte est le dernier pays à imposer un verrouillage total à sa population.

Les écoles, restaurants, bars, magasins non-essentiels fermeront à partir de la semaine prochaine et ce pour un mois minimum.

18% de la population de l'île a déjà reçu une dose de vaccin. Selon le gouvernement, l'immunité collective pourrait être atteinte au milieu de l'été.