DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les femmes commencent à se faire une place au soleil d'Hollywood

euronews_icons_loading
'Promising Young Woman'
'Promising Young Woman'   -   Tous droits réservés  Focus Features
Taille du texte Aa Aa

La route est longue pour les femmes à Hollywood afin d'être reconnues en terme de talents et de compétences au delà de leur performance d'actrices, mais les temps changent, doucement mais sûrement.

À ce jour, une seule femme a remporté l'Oscar du meilleur réalisateur, Kathryn Bigelow pour The Hurt Locker, Démineurs, en 2009. Cette année, pour les Oscars 2021, c'est la première fois que deux femmes sont en compétition pour le prix, Chloe Zhao pour Nomadland et Emeral Fennell pour Promising Young Woman.

Le film écrit et réalisé par Emeral Fennell est un film où une jeune femme va se transformer en serial killer d'hommes qui tentent de profiter d'elle... glaçant mais terriblement efficace.

Madeline Di Nonno, présidente et directrice générale du Geena Davis Institute on Gender in Media, étudie depuis des décennies la disparité de longue date entre les hommes et les femmes à l'écran.

Pour cette experte des médias en matière d'inclusion des genres, il y a de l'espoir.

"Le manque de femmes réalisatrices, productrices et scénaristes - les gens le savent depuis les débuts de l'industrie cinématographique. Lorsque le cinéma est devenu une entreprise, les femmes ont été mises à l'écart. Donc tous les syndicats, tout le monde connaît ces données depuis toujours et elles ont été gelées, mais maintenant ça commence à changer."
Madeline Di Nonno
présidente et directrice générale du Geena Davis Institute on Gender in Media

De plus en plus de femmes apparaissent dans des films majeurs en tant que scénaristes, productrices et réalisatrices.

Même s'il s'agit d'un film sur des hommes célèbres, Une nuit à Miami, nominé plusieurs fois aux Oscars 2021 ainsi qu'aux Golden Globes, est produit et réalisé par des femmes, écrit par Kemp Powers, réalisé par Regina King.

Cette année, un "mois de la femme" a été décrété aux Etats-Unis mais pour Madeline Di Nonno, c'est un leurre...

"C'est comme pour le Mois de l'histoire des Noirs - ça ne peut pas être un mois. Les histoires des femmes noires, les histoires des femmes doivent se dérouler 365 jours par an, point final. J'aimerais donc que nous n'ayons pas ces mois. Je veux dire, je suis contente que nous les ayons, c'est important, mais les histoires doivent être racontées tous les jours, tout au long de l'année et pas seulement un mois spécial où tout le monde se réunit."
Madeline Di Nonno
présidente et directrice générale du Geena Davis Institute on Gender in Media

Enfin, l'un des films les plus remarquables de 2020 est Nomadland, écrit pour l'écran et réalisé par la prodige Chloé Zhao avec une femme dans le rôle principal, l'une des meilleures actrices de notre époque, tous genres confondus, Frances McDormand.

Et le fait que cela soit une femme qui raconte et filme l'histoire d'une autre femme change vraiment la donne en matière d'authenticité et de sensibilité.

Le film est un chef d'oeuvre et le grand favori pour l'Oscar.

Video editor • Frédéric Ponsard