DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
L'UE condamne la répression des manifestations en Colombie

L'Union européenne a condamné la violence des forces de sécurité colombiennes contre les manifestants qui protestaient contre la réforme fiscale du gouvernement, déjà retirée, et a demandé que les responsables de la répression, qui a déjà fait 19 morts, soient traduits en justice.

Les manifestations ont commencé en novembre 2019 pour protester contre la réforme fiscale annoncée par le président Ivan Duque et ont refait surface la semaine dernière après une pandémie d'un an qui a appauvri des milliers de familles colombiennes.

Les Colombiens qui sont descendus dans la rue protestent contre une réforme fiscale qui, si elle avait été mise en œuvre, aurait frappé de plein fouet les classes moyennes et inférieures, en élargissant l'assiette fiscale et en appliquant une TVA de 19 %.

Les manifestations n'ont pas cessé malgré la démission du ministre des Finances, Alberto Carrasquilla, et ont déjà causé la mort de 18 civils et d'un policier, en plus de 800 blessés, selon le bureau de l'ONU dans le pays.