DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'avenir de l'Europe sociale se décide à Porto

Access to the comments Discussion
Par euronews
euronews_icons_loading
L'avenir de l'Europe sociale se décide à Porto
Tous droits réservés  JOSÉ SENA GOULÃO/ 2021 LUSA - Agência de Notícias de Portugal, S.A.
Taille du texte Aa Aa

L'Europe des classes populaires a rendez-vous à Porto. La cité portugaise accueille les 7 et 8 mai 2021 le Sommet social, visant à définir le "socle social" des politiques européennes pour les années à venir.

Les derniers préparatifs sont en cours dans le nord du Portugal. Chefs d'Etats et de gouvernements, partenaires sociaux, associations et institutions européennes ont été conviés par le Premier ministre portugais António Costa avec l'ambition de s'accorder sur un "socle social" européen pour les dix ans à venir.

Au terme du sommet, une feuille de route doit être rendue par les dirigeants, qui devrait comporter vingtprincipes pour placer le social au cœur des politiques des 27.

La conjoncture est favorable : le premier ministre socialiste portugais António Costa a fait de ce sommet le point d'orgue la présidence portugaise de l'UE, qui s'achèvera le 30 juin. Ce dernier jouit de surcroît du soutien de certains des Etats les plus influents d'Europe, France, Allemagne, Italie et Espagne en tête.

L'un des principaux objectifs du sommet est de définir les outils permettant la réalisation du plan d’action de la Commission européenne pour les droits sociaux. Ce plan non-contraignant a énoncé plusieurs objectifs en mars dernier :

  • Un emploi pour au moins 78 % des 20-64 ans
  • Une formation pour au moins 60 % des adultes chaque année
  • Au moins 15 millions de personnes menacées de pauvreté en moins

"Si, le lendemain, au Conseil européen, malgré les différentes opinions des 27 sur le rôle de l'Union et des États membres en matière de politique sociale, nous parvenons à avoir une déclaration commune de soutien ou d'approbation du plan d'action, ce sera une étape importante", a déclaré António Costa lors d'une interview la télévision.

"Ensuite, il y aura, bien sûr, un immense travail qui nous attendra, pour faire du plan d'action présenté en mars dernier une réalité", a poursuivi le chef de exécutif portugais.

Alors que l'Union européenne traverse la pire crise économique de son histoire, le dirigeant portugais craint qu'en l'état, certains soient oubliés des ambitieux plans de relance de l'économie et de transformation énergétique approuvés à Bruxelles.