EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Covid-19 : Malte renonce à fermer ses frontières aux non-vaccinés

Covid-19 : Malte renonce à fermer ses frontières aux non-vaccinés
Tous droits réservés Euronews/MTPBS
Tous droits réservés Euronews/MTPBS
Par euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Sous pression de l'UE après sa mesure controversée, le gouvernement de La Valette fait marche arrière et imposera aux visiteurs une quarantaine obligatoire

PUBLICITÉ

**Malte fait marche arrière. L'île avait annoncé la fermeture de ses frontières aux personnes non-vaccinées. Mais à quelques heures de l'entrée en vigueur de cette mesure controversée ce mercredi, le gouvernement de La Valette a annoncé y renoncer. Une quarantaine, dont on ignore encore la durée, sera en revanche nécessaire à l'arrivée sur l'île. **

Dans les rues de Malte, la politique changeante des autorités sanitaires n'est pas du goût de tous.

"Je ne saurais pas dire combien de personnes sont bloquées à Malte", réagit cet homme "mais si elles sont bloquées à Malte, et qu'elles n'ont pas été testées positives, je ne comprends pas. C'est à cause de la politique des autorités sanitaires qui change chaque jour, personne n'arrive à suivre."

"Je pense que ces nouvelles mesures n'ont aucun sens. Au début, nous pouvions faire un test PCR avant de partir et un autre lorsqu'on revenait. Maintenant si on n'est pas vacciné, on est bloqué, presque prisonnier sur notre propre île", s'insurge cet autre.

La Commission européenne avait critiqué la décision maltaise de ne pas se conformer au pass sanitaire de l'Union européenne. Plus de 250 cas de Covid-19 ont été détectés récemment sur l'île qui avait un temps réussi à juguler l'épidémie

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Joe Biden testé positif au Covid-19 : la pression pour le retrait de sa candidature s'accentue

Brésil : Jair Bolsonaro accusé d'avoir bénéficié d'un "faux" certificat de vaccin anti-Covid

Covid-19 : quelque 2000 corps anonymes enterrés en Californie