DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
Israël : 2 000 hectares partent en fumée en deux jours dans des feux de forêt

Les pompiers israéliens luttent pour le deuxième jour consécutif contre plusieurs feux de forêt près de Jérusalem qui ont ravagé près de 2 000 hectares et dont l'origine n'a pas encore été déterminée, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des centaines de familles ont de nouveau été évacuées à l'ouest de Jérusalem, dans le secteur de Givat Yearim, a indiqué la police israélienne dans un communiqué, qui n'a pas fait état pour l'heure de victime.

Dix bombardiers d'eau et un hélicoptère tentent de venir en aide aux centaines de personnes mobilisées sur le terrain pour éteindre les incendies, ont rapporté les pompiers, qui ont fait appel à leurs forces à travers le pays pour venir en aide à leurs collègues de Jérusalem.

Le feu "progresse à une vitesse extrêmement élevée", ont-ils alerté dans un communiqué. Un porte-parole a indiqué à l'AFP qu'environ 2 000 hectares étaient partis en fumée en deux jours.

Les feux de forêt se sont déclarés dimanche, provoquant d'importants nuages de fumée qui ont atteint le centre de Jérusalem, enveloppant la ville sainte d'une odeur âcre.

Les pompiers étaient parvenus à contenir la plupart des feux, avant que des vents forts ne les raniment lundi après-midi, a indiqué un porte-parole des pompiers à l'AFP.

Dimanche, les maisons de plusieurs villages avaient déjà été évacuées et le commandant des pompiers de la région de Jérusalem avait estimé qu'il s'agissait d'un des plus grands incendies dans le secteur "depuis des années".

La diplomatie israélienne a indiqué lundi avoir notamment sollicité l'aide de la Grèce, qui s'est dite prête à fournir une assistance, d'après un communiqué du ministère israélien des Affaires étrangères.

Israël avait envoyé des pompiers début août en Grèce, alors théâtres d'immenses incendies.

Les feux sont très fréquents en Israël par forte chaleur.

Le bassin méditerranéen a été touché ces dernières semaines par des incendies, notamment en Turquie et en Algérie. Dans ce dernier pays, des dizaines de personnes ont péri depuis lundi dans des feux de forêt.