DERNIERE MINUTE
euronews_icons_loading
À l'aéroport de Kaboul, de nombreux vestiges de la présence américaine

Un exemplaire de "Not a Good Day to Die", des douilles de balles et une grenade fumigène ... Un mois après la prise de contrôle de la capitale afghane par les talibans, les signes de l'occupation américaine de 20 ans sont encore visibles à l'aéroport de Kaboul - y compris des preuves évidentes de la sortie humiliante de Washington.