This content is not available in your region

Rumen Radev et Anastas Gerdjikov s'affrontent lors du second tour de la présidentielle bulgare

Access to the comments Discussion
Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Rumen Radev et Anastas Gerdjikov s'affrontent lors du second tour de la présidentielle bulgare
Tous droits réservés  رويترز

Les Bulgares sont de retour dans les urnes ce dimanche pour choisir leur nouveau président. Les bureaux de vote ont ouvert à la première heure et les électeurs ont jusqu'à 18 heures pour faire leur choix entre les deux finalistes.

Dans le pays le plus pauvre de l'Union européenne, le rôle du président est avant tout représentatif. Mais le sortant, Rumen Radev souhaite profiter de sa côte de popularité pour enchaîner un second mandat et peser dans la vie politique bulgare en proie à une réelle instabilité.

Apparemment, les Bulgares ont l'intention de conserver le président sortant : Radev, 58 ans, est arrivé en tête du premier tour avec 49 % des voix. L'ancien pilote de chasse part du coup largement favori ce dimanche face à l'universitaire, Anastas Gerdjikov, crédité seulement de 23% des suffrages. Le recteur de l'université de Sofia a quand même des raisons d'espérer : il peut compter sur le soutien du parti GERB de l'ancien Premier ministre conservateur Boyko Borisov. Gerdjikov est également très populaire auprès de l'importante communauté turque qui représente près de 9 % de la population.

La lutte contre la corruption et le Covid-19

"Ce vote est un choc entre deux visions : la tolérance molle de la corruption endémique et l'opposition ferme à un modèle de gouvernance qui utilise le pouvoir public à des fins privées", a résumé dans un édito le professeur de sciences politiques à la Nouvelle Université bulgare, Antoniy Todorov.

Les 7 millions de Bulgares attendent beaucoup de cette élection présidentielle où les enjeux sont doubles : lutter contre la corruption qui ravage le pays et faire grimper le taux de vaccination contre le Covid-19, le plus faible de l'Union européenne.