euronews_icons_loading
Des personnes se font couper les cheveux lors d'une répétition au Concertgebouw d'Amsterdam, mercredi 19 janvier 2022

Aux Pays-Bas, le secteur culturel estime injuste de devoir rester fermé alors que les restrictions ont été levées la semaine dernière pour les magasins et les "professions de contact" comme les barbiers, les salons de manucure et même le travail du sexe.

Les autorités néerlandaises ont remis des avertissements à certains des quelque 70 sites qui ont participé à l'action de cette journée.