EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Décès de Jean-Jacques Savin, lors de sa traversée de l'Atlantique à la rame

Archives : Jean-Jacques Savin dans son canot, le 28/05/2021 à Lège-Cap-Ferret (sud-Ouest de la France).
Archives : Jean-Jacques Savin dans son canot, le 28/05/2021 à Lège-Cap-Ferret (sud-Ouest de la France). Tous droits réservés PHILIPPE LOPEZ/AFP or licensors
Tous droits réservés PHILIPPE LOPEZ/AFP or licensors
Par euronews avec AFP, AP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

L'aventurier Jean-Jacques Savin a été retrouvé mort dans son canot. Il s'était lancé dans une traversée de l'Atlantique à la rame.

PUBLICITÉ

L'aventurier Jean-Jacques Savin a été retrouvé mort dans son canot. Il s'était lancé dans une traversée de l'Atlantique à la rame.

L'aventurier français Jean-Jacques Savin qui tentait de traverser l'Atlantique à la rame, a été retrouvé mort ce samedi dans son canot au large des Açores.

Il avait quitté le Portugal le 1er janvier, direction les Antilles. Il entendait devenir "le doyen de l'Atlantique", "une façon de narguer la vieillesse", disait-il.

Mais il avait dû faire face à des éléments contraires. Il avait été vite dérouté en raison de mauvais vents. Son parcours initial avait ainsi été rallongé de 900 km puis il devait rencontrer de graves problèmes d'énergie et de communication.

Le navigateur suscitait depuis vendredi matin l'inquiétude de ses proches. "Malheureusement, depuis 00h34 hier matin (vendredi), nous n'avons plus aucun contact ni aucune manifestation de sa part", disaient samedi matin à l'AFP des membres de son équipe. Selon eux, il avait déclenché ses deux balises de détresse, "indiquant être 'en grande difficulté'".

On ignore les circonstances exactes du décès.

La "sécurité maritime portugaise avait localisé hier (vendredi) le bateau malheureusement retourné au large des Açores. Un plongeur a pu descendre et visiter l'embarcation ce samedi", précise le communiqué rédigé par l'équipe de bénévoles qui suivaient l'aventurier septuagénaire.

"L'océan a cette fois-ci été plus fort que notre ami, lui qui aimait tant la navigation et la mer", ajoute le texte transmis à l'AFP.

Jean-Jacques Savin s'était fait connaître en 2019 en traversant l'Atlantique dans une sorte de tonneau, poussé par les vents et les courants.

Le baroudeur venait d'avoir 75 ans.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Théo Curin, nageur quadri-amputé, s'élance dans sa traversée du lac Titicaca

Les aventuriers du Kon-Tiki II contraints à l'abandon dans le Pacifique

Inde : au moins 116 morts dans une bousculade lors d'un rassemblement religieux