This content is not available in your region

La guerre commerciale entre Minsk et Vilnius se poursuit

Access to the comments Discussion
Par Euronews
euronews_icons_loading
La guerre commerciale entre Minsk et Vilnius se poursuit
Tous droits réservés  AP Photo/Elaine Thompson

La guerre commerciale entre Minsk et Vilnius se poursuit. Le Bélarus interdit à partir de ce lundi le passage sur son territoire de produits pétroliers et chimiques en provenance de Lituanie. Le régime de Loukashenko réagit ainsi à la décision des autorités lituanienne d'arrêter le transit d'engrais à base de potasse en provenance du Bélarus.

Selon le ministère bélarus des affaires étrangères, les produits visés par l'interdiction représentent 1,6 million de tonnes par an et valent plus d'un milliard de dollars.

Le président lituanien a demandé aux entreprises de son pays de s'adapter à cet embargo : "On pouvait s'attendre à ces mesures et il ne fait aucun doute que nous devons réfléchir pour rechercher de nouvelles voies de transport alternatives. Par exemple, l'entreprise Orlen Lietuva va exporter ses marchandises vers l'Ukraine en passant par la Pologne. Je pense que cette solution devrait être privilégier par les entreprises, car nous ne nous faisons pas beaucoup d'illusions sur le régime bélarus", a déclaré en conférence de presse Gitanas Nauseda.

La décision lituanienne d'arrêter le transit d'engrais bélarus porte un nouveau coup dur à l'économie de Minsk, fragilisé par les sanctions européennes. L'une des plus grandes entreprises d'engrais du monde, Belaruskali, utilisait le port lituanien de Klaipeda pour acheminer près 90 % de ses exportations de potasse.

Le Bélarus est le deuxième exportateur mondial d'engrais à base de potasse, derrière le Canada, avec des ventes qui représentaient 2,8 milliards de dollars en 2018.