euronews_icons_loading
Manifestation à Monterrey.

La découverte du corps d'une jeune femme qui avait disparu dans la ville de Monterrey, dans le nord du Mexique, a suscité l'émoi et de nombreuses manifestations au Mexique. Le corps de Debanhi Escobar, 18 ans, qui avait disparu depuis le 9 avril, a été retrouvé dans la nuit de jeudi à vendredi dans la citerne d'un hôtel, sur une autoroute de la banlieue de Monterrey, capitale de l'État de Nuevo Leon.

Depuis, des groupes féministes sont descendus dans les rues de Monterrey pour demander justice. Les manifestantes ont peint des graffitis sur les locaux du bureau du procureur de Nuevo Leon écrivant : "Pour Debanhi, pour nous toutes, pas une de plus" et "Féminicides. Ils nous tuent". 

L'affaire a pris une telle ampleur en raison de l'augmentation du nombre de femmes disparues dans le Nuevo León. Depuis le début de l'année, 327 femmes ont été portées disparues dans cet État mexicain, selon les chiffres officiels.