EventsÉvènementsPodcast
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Parade de la victoire des tri-campeones : une foule euphorique à Buenos Aires

La foule entoure le bus des tri-campeones argentins à Buenos Aires, le 20/12/2022
La foule entoure le bus des tri-campeones argentins à Buenos Aires, le 20/12/2022 Tous droits réservés Rodrigo Abd/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Tous droits réservés Rodrigo Abd/Copyright 2022 The AP. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Plus de quatre millions d'Argentins ont convergé vers la capitale argentine pour saluer leurs champions du monde.

Face à l'affluence démesurée, après un parcours en bus, les tri-campeones ont opté pour l'hélicoptère

PUBLICITÉ

C'est tout un pays qui est descendu dans la rue ce mardi pour voir le bus transportant l'équipe nationale de football qui a décroché sa troisième étoile au Qatar. Venus des quatre coins du pays, tous se sont rassemblées pour voir leurs héros Messi, Di María, Dibu Martínez et tant d'autres dont les noms ont été gravés dans le livre sacré d'un pays profondément croyant où le football est une religion. La presse locale est unanime : il n'y a jamais eu autant de monde dans les rues de Buenos Aires.

La fin du parcours en hélicoptère

Parti à 11H45 du siège de l'AFA, le bus des désormais "tri-campeones" argentins devait rallier l'Obélisque, point névralgique des célébrations. Mais il n'avait, trois heures plus tard, parcouru qu'une dizaine de kilomètres, ralenti le long du chemin par des dizaines milliers de supporters.

"Les champions du monde survolent tout le parcours prévu en hélicoptères, car il est devenu impossible de continuer par la route", a déclaré dans un tweet la porte-parole de la présidence Gabriela Cerruti.

Dans la nuit, Leo Messi, joueur de légende et capitaine, a été le premier à apparaître sur la passerelle de l'avion vers 02H30 locales , brandissant le trophée doré de la Coupe du monde, pour gagner le tapis rouge déployé sur le tarmac de l'aéroport d'affaire d'Ezeiza.

"une équipe, un pays, un rêve"

L'Airbus A330 bleu ciel et blanc d'Aerolineas Argentinas portait l'inscription "une équipe, un pays, un rêve" avec sur son aileron arrière des effigies de Messi, Rodrigo de Paul, ou Angel di Maria, autre héros de la finale, auteur du 2e but.

Les joueurs sont aussitôt montés dans un bus à impériale blanc, floqué de 3 étoiles et du "campeon del mundo", pour quelques heures de repos au centre d'entraînement, tout proche, de la Fédération argentine de football (AFA).

Le gouvernement a déclaré ce jour férié et les Argentins, qui souffrent d'une très grave crise économique et sociale, ont mis tous leurs soucis de côté pour s'installer, pour quelques jours, dans un nuage de bonheur.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Buenos Aires est sous les eaux

Lionel Messi Ballon d'or pour la 3e fois consécutive

Football : Lionel Messi, nouvelle idole de l'Inter Miami