EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

La Corée du Nord affirme avoir tiré deux missiles de croisière depuis un sous-marin

Le tir a eu lieu dimanche matin au large de la ville côtière de Sinpo, dans l'est du pays, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA.
Le tir a eu lieu dimanche matin au large de la ville côtière de Sinpo, dans l'est du pays, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA. Tous droits réservés 朝鮮通信社/AP
Tous droits réservés 朝鮮通信社/AP
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pyongyang lance deux missiles avant d'importants exercices entre les États-Unis et la Corée du Sud.

PUBLICITÉ

La Corée du Nord a lancé deux missiles de croisière depuis un sous-marin. Le tir a eu lieu dimanche matin au large de la ville côtière de Sinpo, dans l'est du pays, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA. Il aurait noramment de "vérifier la posture opérationnelle actuelle des moyens de dissuasion nucléaire dans différents espaces".

Des missiles lancés quelques heures avant le début d'exercices militaires conjoints entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, les plus importats en 5 ans. Pyongyang, qui dispose de l'arme nucléaire, a averti que de tels exercices pourraient être considérés comme une "déclaration de guerre".

Baptisées "Freedom Shield 2023" ("Bouclier de la liberté", en français), les manœuvres de Séoul et Washington ont débuté ce lundi pour onze jours. Au programme : une vingtaine de simulations en conditions réelles afin d’améliorer la coopération entre les deux armées dans l’air, sur la terre, dans la mer, dans l’espace et dans le cyberespace. L’objectif est de s’adapter à l’amélioration considérable des moyens militaires de Pyongyang, dont la volonté de poursuivre en ce sens dans les prochains jours risque d’être renforcée par la démonstration de force au sud du 38e parallèle.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No Comment : Des vocalises avant de quitter la Maison Blanche

Kim Jong Un fait monter les enchères : le dirigeant nord-coréen promet plus d'armes nucléaires

NoComment. Le portrait de Kim Jong Un rejoint pour la 1ʳᵉ fois ceux de son père et grand-père