EventsÉvènementsPodcasts
Loader

Find Us

PUBLICITÉ

Tour de France : Le Français Victor Lafay remporte la deuxième étape à Saint-Sébastien

Le Français Victor Lafay s'impose lors de la deuxième étape du Tour de France, dimanche 2 juillet 2023.
Le Français Victor Lafay s'impose lors de la deuxième étape du Tour de France, dimanche 2 juillet 2023. Tous droits réservés AP Photo/Daniel Cole
Tous droits réservés AP Photo/Daniel Cole
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Le coureur de 27 ans s'est imposé devant deux des plus grosses stars du peloton, le Belge Wout van Aert et le Slovène Tadej Pogacar.

PUBLICITÉ

Opportuniste et malin, le Français Victor Lafay (Cofidis) a remporté la deuxième étape du Tour de France dimanche à Saint-Sébastien en se détachant du groupe des favoris à un kilomètre de l'arrivée.

Le Britannique Adam Yates (UAE) conserve le maillot jaune à l'issue de cette deuxième journée dans le Pays basque espagnol.

Lafay, 27 ans, s'est imposé devant deux des plus grosses stars du peloton, le Belge Wout van Aert et le Slovène Tadej Pogacar qui, malgré tous leurs efforts, n'ont pas réussi à le rattraper. Van Aert, favori pour la victoire avec sa qualité de sprint, a tapé son guidon de rage après avoir franchi la ligne d'arrivée.

"J'y ai cru jusqu'au bout, c'est un truc de fou ! Hier j'étais un peu frustré à l'arrivée. Concrétiser aujourd'hui dès la deuxième étape c'est un truc de malade", a déclaré Lafay qui apporte la première victoire dans le Tour de France à son équipe Cofidis depuis Chavanel en 2008, il y a quinze ans.

La veille, Lafay avait déjà fait très forte impression en basculant en tête avec Pogacar et Jonas Vingegaard, les deux grands favoris du Tour, dans la côte de Pike, avant de terminer sixième de l'étape à Bilbao.

Dimanche, il a récidivé pour faire "le coup du kilomètre" et s'extirper d'un groupe d'une vingtaine de coureurs dans lequel restaient les principaux favoris pour le classement général.

"J'étais un peu moins bien qu'hier, en plus j'ai eu un point de côté en milieu d'étape, mais je me suis vraiment accroché", a dit le Lyonnais à la barbichette, vainqueur d'une étape sur le Giro en 2021.

Quelques minutes plus tôt, Pogacar et Vingegaard se sont expliqués dans le Jaizkibel, montée mythique du Pays basque, noir de monde. Se disputant les bonifications au sommet, les deux hommes ont créé en quelques mètres un écart énorme avec ce qui restait du groupe de favoris.

Au sommet, plongé dans le brouillard, Pogacar a fait valoir son punch supérieur pour gratter huit secondes de bonifications devant Vingegaard qui en a pris cinq. Alors qu'il restait encore 16 km jusqu'à l'arrivée, Pogacar a mené la descente devant son rival, qui ne l'a pas relayé.

Les deux hommes n'ont pas insisté et ont été rapidement repris par le groupe dont allait surgir Lafay pour gagner la plus belle victoire de sa carrière.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La naissance d'un pays cyclable : comment les Pays-Bas ont redessiné leur pays pour les vélos

Décès de Federico Bahamontes, premier Espagnol vainqueur du Tour de France

La Néerlandaise Demi Vollering remporte le Tour de France féminin