PUBLICITÉ

Niger : la Cedeao prête à "une intervention militaire"

Réunion de la Cedeao, Abuja, 4 août 2023
Réunion de la Cedeao, Abuja, 4 août 2023 Tous droits réservés Chinedu Asadu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Tous droits réservés Chinedu Asadu/Copyright 2023 The AP. All rights reserved.
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La Cedao dit avoir "défini" les contours d'une "éventuelle intervention militaire" au Niger alors qu'à Niamey les conditions de détention du président Bazoum se dégradent.

PUBLICITÉ

Les militaires de la Cedeao sont prêts à intervenir au au Niger.

Les chefs d'état-major du bloc ouest-africain se sont réunis à Abuja et assurent avoir défini les contours d'une "éventuelle intervention militaire" contre les putschistes de Niamey.

Abdel-Fatau Musah, Commissaire chargé des Affaires politiques et de la Sécurité de la CEDEAO : "Nous sommes déterminés à y mettre fin, mais la CEDEAO ne va pas dire aux putschistes quand et où nous allons frapper. C'est une décision opérationnelle qui sera prise par les chefs d'Etat".

Ce vendredi, après la prière, environ deux cents personnes ont manifesté à Niamey en soutien aux putschistes.

Dimanche dernier, la Cedeao avait donné sept jours aux putschistes pour rétablir le président Bazoum dans ses fonctions.

Le président nigérien est retenu avec sa famille dans sa résidence présidentielle et, de source française, leurs conditions de détention se dégradent.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Niger : le régime militaire se dit ouvert à la voie diplomatique, selon la médiation nigériane

Nouvelle-Calédonie : Emmanuel Macron se rend dans l'archipel français

Crues du printemps : les Européens ont les pieds dans l'eau