EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Incendies à Hawaï : au moins 36 morts (autorités locales)

Certains habitants d'Hawaï ont dû se jeter dans la mer pour échapper aux flammes...
Certains habitants d'Hawaï ont dû se jeter dans la mer pour échapper aux flammes... Tous droits réservés Matthew Thayer/AP
Tous droits réservés Matthew Thayer/AP
Par Vincent MénardEuronews avec AFP
Publié le
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Au moins trente-six personnes sont mortes dans l'archipel américain d'Hawaï, où deux îles sont actuellement touchées par plusieurs incendies.

PUBLICITÉ

Ces incendies ont détruit une ville, provoqué des milliers d'évacuations et forcé certains habitants à se jeter à la mer pour échapper aux flammes, selon les autorités.

"C'est un jour profondément sombre" a déclaré face à la presse Richard Bissen, le maire de l'île de Maui.

Le bilan - encore provisoire - risque de s'alourdir, car les opérations de recherche et de secours continuent.

Les incendies touchent principalement l'île de Maui, et dans une moindre mesure celle d'Hawaï. 

Ils ont été aggravés par des vents violents, allant jusqu'à 130 km/h, nourris par la force de l'ouragan Dora, qui passe actuellement dans l'océan Pacifique, à plusieurs centaines de kilomètres au sud de l'archipel.

La ville touristique de Lahaina, sur la côte ouest de Maui, est la plus durement touchée et a été en grande partie détruite par les flammes.

Des scènes dignes d'un film d'horreur

Cette station balnéaire de 12 000 habitants a vécu des scènes "dignes d'un film d'horreur", a témoigné Claire Kent, une habitante dont la maison a été détruite par le feu, sur CNN. 

Elle a décrit le chaos qui s'est saisi de la commune avec des "gens coincés dans les embouteillages", au milieu de "voitures en flammes des deux côtés de la route".

"Une grande partie de Lahaina (...) a été détruite et des centaines de familles locales ont été déplacées", a confirmé le gouverneur d'Hawaï, Josh Green, dans un communiqué.

Des survols au-dessus de la ville ont permis d'identifier "plus de 271 structures" endommagées, selon le comté de Maui.

Coincés par les flammes, certains habitants de la ville se sont jetés à la mer pour tenter de survivre : 14 personnes ont été secourues dans les eaux au large de Lahaina, selon les autorités.

Le réseau hospitalier de l'île est "dépassé" par les patients souffrant de brûlures ou ayant inhalé de la fumée, d'après la vice-gouverneure Sylvia Luke, selon qui la situation est "dramatique".

Hôpitaux débordés et évacuations massives

Les autorités tentent de transférer les patients vers d'autres îles.

Selon le comté de Maui, plus de 2. 00 personnes ont été hébergées dans des centres d'urgence, et environ 2 000 voyageurs ont été hébergés à l'aéroport de Kahului, en attendant de pouvoir être évacués.

La Garde nationale a été activée et le président américain Joe Biden a annoncé la mobilisation de "tous les moyens fédéraux disponibles" sur l'archipel pour lutter contre les feux.

Le vent a fait tomber de nombreux poteaux électriques et les réseaux de communication sont coupés sur une partie de Maui. Cela complique grandement la tâche des secours, car même le service d'appel d'urgence 911 ne fonctionne pas dans certaines zones de l'île.

PUBLICITÉ

Selon le site PowerOutage, environ 13 000 foyers et commerces restaient sans électricité mercredi soir dans l'archipel.

Habitante de Lahaina, Roxanne Zimmerman a été parmi les premières à évacuer la ville mardi après-midi. D'après les images aériennes qu'elle a vu sur les réseaux sociaux, l'immeuble où elle vivait a été détruit.

"Nous sommes dévastés, nous ne savons pas comment nous allons reconstruire, ni même si nous pouvons le faire. Et plus encore, nous ne savons pas combien de personnes nous avons perdues", a-t-elle confié à l'AFP par téléphone.

Sécheresse sans précédent

La partie occidentale de Maui est en proie à la sécheresse "depuis deux ans", selon cette photographe de 34 ans. "Avec cet ouragan qui est passé au sud, c'était les conditions idéales pour qu'un incendie emporte tout."

PUBLICITÉ

Responsable d'une école de surf sur l'île, Elizabeth Smith se fait elle un sang d'encre pour six de ses employés qui vivent à Lahaina.

"Nous savons qu'un couple a pu être évacué, mais nous ne savons pas ce qu'il en est des autres", a-t-elle raconté à l'AFP par téléphone, en expliquant que les communications restaient difficiles.

"Je ne veux pas être dramatique, mais je ne pense pas qu'une telle chose soit jamais arrivée à Maui", a estimé cette habitante, qui vit depuis plus de 30 ans sur place. "Il est inhabituel d'avoir autant de zones touchées par les incendies, il y en a partout sur l'île."

Selon la vice-gouverneure, le fait que les incendies aient été indirectement alimentés par de forts vents exacerbés par l'ouragan Dora est "sans précédent", car ces phénomènes météorologiques apportent d'ordinaire pluies et inondations à Hawaï.

Des millions de personnes ont été frappées par des phénomènes météorologiques extrêmes dans le monde entier au cours des dernières semaines, des événements qui, selon les scientifiques, sont exacerbés par le changement climatique.

PUBLICITÉ
Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Évacuations en Floride avant l'arrivée d'Idalia

Hawaï : enquête ouverte après l'incendie qui a fait au moins 80 morts

Incendies à Hawaï : au moins 53 personnes sont mortes, selon un nouveau bilan des autorités