EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Find Us
PUBLICITÉ

Haut-Karabakh : premiers pourparlers

Pouparlers à Yevlakh, le 21 septembre 2023
Pouparlers à Yevlakh, le 21 septembre 2023 Tous droits réservés Roman Ismailov/Azerbaijan State News Agency AZERTAC via AP
Tous droits réservés Roman Ismailov/Azerbaijan State News Agency AZERTAC via AP
Par Euronews avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Premiers pourparlers entre Bakou et les séparatistes du arméniens du haut-Karabakh sur une réintégration du territoire en Azerbaïdjan.

PUBLICITÉ

Premiers contacts entre des représentants du Haut-Karabakh et des envoyés de Bakou. La Russie y est également représentée.

Les pourparlers ont eu lieu à Yevlakh, une ville à 300 km à l'ouest de la capitale azerbaïdjanaise.

L'offensive de l'Azerbaïdjan a duré 24 heures et s'est achevée mercredi à la mi-journée.

Les séparatistes arméniens ont accepté de déposer leurs armes et les pourparlers visent, selon Bakou, à la "éintégration pacifique des Arméniens du Karabakh."

Selon les bilans des séparatistes, les combats ont fait au moins 200 morts et 400 blessés côté arménien.

10 000 personnes auraient déjà été évacuées.

Le succès militaire de l'Azerbaïdjan fait craindre un exode.

120 000 personnes vivent au Haut Karabakh, pour l'immense majorité des chrétiens.

À Erevan, la capitale de l'Arménie, des manifestations ont éclaté pour crier vengeance.

Les manifestants dénoncent la décision du Premier ministre de ne pas venir en aide aux Arméniens du Haut Karabakh.

Les autorités arméniennes assurent néanmoins qu'un "nettoyage ethnique" est "en cours".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Haut-Karabakh : près de 6 500 réfugiés arrivés en Arménie

Nagorny Karabakh : passe d'armes à l'ONU entre Erevan et Bakou

Présidentielle en Azerbaïdjan : aucun opposant pour faire face à Ilham Aliyev